Séoul en une semaine

Corée du Sud

Remettons les choses dans leur contexte : c’est l’été à Tokyo, nous voilà tranquillement installés dans notre appartement et on se dit “pourquoi pas Séoul ?”. L’envie de voir autre chose nous travaille après plusieurs mois au Japon et, à seulement deux heures de vol de Tokyo, difficile d’ignorer cette capitale asiatique ! Nous sautons donc dans l’avion avec une question en tête : Séoul ne serait-elle pas au final qu’une jumelle de Tokyo, au risque de ne pas nous dépayser ? Voilà ce qui nous a traversé l’esprit. Et bien, on s’est complètement trompés !

Corée du Sud

Corée du Sud

Premier constat : le mois d’Août n’est vraiment pas la bonne saison pour visiter Séoul ! Il fait très chaud, humide et avec les vacances scolaires en Europe il y a quand même pas mal de touristes.  La chaleur est assez étouffante et on a du mal à produire le moindre effort aux heures les plus chaudes. Le soir est définitivement le meilleur moment pour sortir seulement voilà, les palais sont fermés ! Malgré ces conditions Séoul vaut vraiment le détour : nos à-priori étaient totalement infondés, c’est complètement différent du Japon. Beaucoup plus asiatique d’abord, avec un côté assez chinois dans l’architecture des temples et les paysages alentours, des rues moins impeccables (sans être sales) et tout de même des airs de mégalopole futuriste à l’occidentale. Gratte-ciels et portables siglés Samsung, gros 4×4 Kia dans les rues, Séoul est une vraie vitrine de l’économie coréenne.

Corée du Sud

Corée du Sud

A peine arrivés, nous remarquons tout de suite que les Coréens sont assez tournés sur le paraître : hommes comme femmes sont impeccablement habillés, coiffés, et maquillés. Ça se recoiffe devant chaque miroir, ça se mitraille de selfies et parfois on soupçonne par-ci par-là un recours à la chirurgie esthétique (le pays est une référence mondiale en la matière). Chaque look est très recherché et on suppose vite qu’ils doivent mettre un temps fou pour se préparer le matin. Nous remarquons aussi que les coréens sont, de manière générale, plus enclins à nous aborder que les japonais et qu’il est plus facile de créer des liens, peut-être parce qu’ils ont plus de facilités en anglais.

Corée du Sud

Au programme pour ce break, les incontournables de la ville, sur un rythme tranquille que nous permettent les 10 jours du séjour :

Hongdae, le quartier de l’université de Hongik, où nous logeons. Quartier étudiant et très animé, surtout le soir, avec beaucoup de petits bars et de boutiques alternatifs. Les étudiants et jeunes se retrouvent dans ce quartier pour chiller. Tous les samedis un marché est établi où chacun vend ses petites confections artisanales. Il y a des battle de danse un peu partout et des chanteurs à chaque coin de rue.

Corée du Sud

Corée du Sud

Le village de Hanok de Bukchon, quartier traditionnel et préservé sur les hauteurs de Séoul où l’on peut admirer les maisons en bois d’autrefois appelé Hanok. Très typique, il nous plonge dans le vieux Séoul. C’est une visite facile à coupler avec les deux palais pour une journée 100% historique. C’est un endroit assez touristique mais vraiment joli.

Corée du Sud

Corée du Sud

Gyeongbokgung, Palais Royal de la dynastie Joseon. C’est un palais impressionnant entouré de montagnes. Incontournable à mon avis pour toute visite à Séoul.

Corée du Sud

Corée du Sud

Le palais de Changdeokgung, palais de la vertu prospère, il abrite un jardin “secret” magnifique qui se découvre uniquement sur visite guidée.

Corée du Sud

Corée du Sud

Dongdaemun, immense quartier commerçant et futuriste, parfait pour faire du shopping jusqu’à pas d’heure. Ne ratez pas le Dongdaemun Design Plaza à l’architecture ultra moderne.

Corée du Sud

La colline de Namsan et sa tour, la Namsan Tower, qui surplombe la ville. Les fans de panoramas se régaleront avec la vue du haut de la colline, magnifique (surtout la nuit).

Corée du Sud

Corée du Sud

Le marché de Namdaemun, un marché très hétéroclite et tellement grand qu’on vous proposera une carte pour ne pas vous y perdre. Tout y est vendu, du tissu aux chaussures en passant par les cosmétiques et bien-sûr de la food ! Un joyeux bazar !

Corée du Sud

Corée du Sud

Gangnam, quartier hyper chic voire bling-bling pour les fans du gangnam style ! Ils viennent d’ouvrir un Shake Shack, toujours sympa quand on veut faire une pause sur la food coréenne.

Corée du Sud

Corée du Sud

Petit point pratique : nous avons logé à la guest house Oh Blue pendant cette semaine, plutôt bien placée dans une rue calme (ouf) de Hongdae à 10 min du métro, lien ici. La responsable, Lauren, est vraiment sympa et fera tout pour que votre séjour se passe bien. La guesthouse est impeccable et conviviale, c’est apparemment un repaire pour les français en vacances à Séoul ! Pour la partie métro, n’hésitez pas à prendre la carte rechargeable T-money. Elle vous permettra d’économiser sur chacun de vos voyages. Dernière info, il peut être assez compliqué de trouver un distributeur pour retirer de l’argent avec une carte étrangère, nous n’avons pas déniché de solution miracle mais les ATM situés dans les stations de métro nous ont plusieurs fois sauvé la mise !

Corée du Sud

Séoul est une ville qui vaut le détour et qui se découvre facilement en une semaine. Si vous avez plus de temps devant vous, nous avons entendu beaucoup de bien du reste de la Corée du Sud et notamment de l’île de Jeju, apparement magnifique selon les coréens (et français) que nous avons rencontré. Évidemment il y a énormément à dire sur la food de Séoul et la cuisine coréenne,  je pense faire un post spécial food sur le sujet car il y a beaucoup à dire !

Séoul

Corée du Sud

Bye Bye les Foodies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *