Hiroshima et Miyajima

Torii

Après Tokyo et Kyoto, cap sur Hiroshima ! Ville incontournable du Japon, très souvent associée à la seconde guerre mondiale, elle cache pourtant bien son jeu et entre gastronomie et modernité elle mérite définitivement le détour !

Hiroshima a été complètement reconstruite depuis la seconde guerre mondiale. Lorsque l’on se balade dans les rues on a donc du mal à imaginer qu’une bombe a détruit la ville il y a 70 ans. Aucune trace des ravages ne subsiste excepté le « Dôme », seul bâtiment à être resté debout. A côté de ça Hiroshima est une ville moderne et ressemble à beaucoup de villes du Japon. Elle est à taille humaine, ce qui est agréable après avoir parcouru les mégalopoles japonaises.

Hiroshima de nuit

Hiroshima

Que faire à Hiroshima ?

  • Voir le dôme Genbaku qui est à couper le souffle
  • Se recueillir sur le mémorial de la paix
  • Se balader sous la galerie marchande typiquement japonaise
  • Admirer le château

Le dôme de Hiroshima

Le dôme et le memorial de la paix

Ou dormir à Hiroshima ?

Pour cette catégorie je dois avouer que je n’ai pas été tout à fait satisfaite du ryokan où nous avons logé. La chambre était vraiment petite et pas très agréable, mais c’était propre et plutôt convivial même si nous n’y avons passé qu’une seule nuit. Le tramway était également à deux pas. Le prix était plutôt raisonnable (73€ la nuit), raison pour laquelle nous l’avions choisi, et aussi parce que je m’y suis prise à la dernière minute. Je vous donne quand même l’adresse, au cas où :

Sansui Ryokan
730-0855, Hiroshima
Naka-ku Koamicho 4-16

Où manger à Hiroshima ?

Pour cette rubrique, comme dans toutes les villes du Japon, tout est bon et on est rarement déçu donc n’hésitez pas à pousser la porte d’un restaurant au hasard, vous vous régalerez ! Néanmoins, vous devez absolument goûter les spécialités d’Hiroshima : les huîtres, qui sont énormes et délicieuses, et les fameuses Okonomiyaki, ces « crêpes » sautées fourrées aux nouilles, au chou et au porc (ou aux crevettes ou encore au poulpe), nappées de sauce okonomi… un repas à elles seules ! Vous pouvez vous rendre à Okonomi-mura où 25 petits restaurants vous proposent cette spécialité, vous ne serez pas déçu!

Okonomiyaki

Miyajima

Depuis Hiroshima, vous pouvez rejoindre la petite île de Miyajima par train + ferry. J’aurais pu simplement rajouter ce site dans la liste des choses à faire à Hiroshima mais cette île mérite bien plus qu’une ligne ! C’est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, à l’atmosphère complètement différente d’Hiroshima. Miyajima incarne la culture japonaise ancestrale : le grand torii rouge planté dans le sable, les biches en liberté et la végétation de l’île font tout le charme de cet endroit.

Torii

Que faire à Miyajima ?

  • Admirer la porte du sanctuaire à marée basse et marée haute
  • Méditer dans le temple au bord de mer
  • Faire une randonnée de deux heures ou prendre téléphérique pour surplomber la baie
  • Voir la plus grosse spatule de riz en bois du monde, dans la rue principale

Temple de Miyajima

Torii

Miyajima

Ou dormir à Miyajima ?

Vous n’êtes pas obligé de dormir sur l’île, un aller-retour dans la journée depuis Hiroshima est tout à fait faisable. Il y a un ferry toutes les demi-heures, très tôt le matin et jusqu’à 20 heures à peu près. Si vous avez le Japan Rail Pass, le ferry est compris dedans, c’est tout bénef ! Mais si vous avez le temps je vous conseille d’y passer au moins une nuit. Vers 18h la majorité des touristes quittent l’île pour rentrer sur Hiroshima, vous aurez donc Miyajima pour vous tout seul ! Cela laisse le temps de profiter et d’apprécier le site plus tranquillement. J’ai dormi au Guest House Kikugawa, dans une très jolie chambre en bois typiquement japonaise. Chaque chambre a sa propre salle de bain et le ryokan sert le petit-déjeuner, un petit plus intéressant car il n’y a pas beaucoup d’options sinon sur l’île.

 

Ou manger à Miyajima ?

Il existe deux rues marchandes où toutes les boutiques de souvenirs et les restaurants sont regroupés. Ce type de rue « attrape-touristes », qu’on aurait plutôt tendance à fuir chez nous, est ici un endroit sympa et animé où vous pourrez trouver des petits restos de bonne qualité sans vous ruiner. Comme à Hiroshima, les huîtres sont la spécialité de l’île ! Vous pourrez également manger à la Guest House mais vous devrez les prévenir à l’avance.

Huitres de Miyajima

C’est pour toutes ces raisons que j’ai adoré Hiroshima et surtout Miyajima. Cette région n’a rien à envier aux autres sites touristiques japonais, avec son histoire et sa culture, et le coucher de soleil sur le torii de Miyajima est définitivement l’une des plus belles vues du Japon ! A vous de jouer !

Bye bye les Foodies!

 

3 thoughts on “Hiroshima et Miyajima

  1. Le torii flottant Symbole de Miyajima, le torii vermillon plante dans les eaux de la mer de Seto est l’un des sites les plus photographies du Japon. A maree basse il est possible de s’en approcher et de deposer une piece dans ses craquelures, pour y faire un v?u. A maree haute, le torii est extremement photogenique, en particulier au coucher du soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *