Aï Hsu – Un chirashi comme un bol d’air frais

Aujourd’hui je vous parle d’une micro cantine mi-japonaise, mi-taiwanaise qui a ouvert en décembre dernier dans le 11e. Ici c’est du frais, du sain, du bio et du fait avec amour.

Chirashi

La salle est tout en bois et en pierres apparentes, à la déco très épurée et très lumineuse. Peu d’élus auront le droit de goûter aux délices de Aï Hsu : il y a peu de places, environ 10-15 couverts maximum mais cela donne une ambiance feng shui, calme et apaisante. Je dirai qu’on a presque l’impression de rentrer dans un temple ! Le mieux est peut-être de s’installer au comptoir, qui est face à la cuisine ouverte, pour avoir la chance d’admirer la Chef dans ses œuvres.

Chirashi

Chirashi

Du côté de la carte, on reste dans le thème de la simplicité et de la sérénité avec trois plats principaux :

Le Chirashi : poissons du jour sur un lit de riz vinaigré bio à 16€
La soupe de poulet avec une belle cuisse, bio également à 13€
Une soupe de nouilles japonaises Udon, saint-jacques et crevettes à 13€

Pour des petits encas, vous pouvez opter pour une salade de crevettes, des sushis ou des Onigiri (boulette de riz au poisson).

Pas trop de choix sur les desserts, simplement un gâteau de riz aux haricots rouges.

Nous avons jeté notre dévolu sur le Chirashi, qui semblait juste sublime !

Selon un rituel bien précis, la Chef dépose successivement tous les éléments du plat dans des bols très raffinés : d’abord le riz, un peu de sauce soja, encore un peu de riz, puis tous les poissons finement découpés et posés comme une œuvre d’art avec beaucoup de tendresse. Tout doit être à sa place ! C’est beaucoup plus sympa d’être au comptoir pour assister à ce spectacle surtout que cela prend du temps de créer une telle composition !

Voici les poissons que nous avons pu déguster ce jour-là :

  • Œufs de saumon
  • Saumon fumé
  • Thon tataki
  • Miettes de crabe
  • Saint-Jacques

Lorsque ce petit bol divin est déposé sur le plateau en bois, j’avoue que nous ne savons pas trop par où commencer, il a été fait avec un tel amour et une telle attention qu’il est difficile d’y planter sa baguette. C’est très coloré et visuellement magnifique. Mais en même temps on n’est pas venu là pour repartir le ventre vide !

Chirashi

Ce chirashi a rempli 100% de mes attentes, il était d’une fraicheur à toute épreuve et j’en ai dégusté peu de cette qualité, à part au Japon. C’est un plat très fin et délicat. J’ai aussi beaucoup apprécié le thé, servi à volonté tout au long du repas, une petite attention qui se fait (très) rare sur Paris.

Aï Hsu est une très belle découverte pleine de douceur, je vous le conseille si vous souhaitez plonger dans l’atmosphère japonaise et goûter à un Chirashi hors du commun !

 

Bye Bye les Foodies

Restaurant Aï Hsu

16, rue Saint-Sébastien 75011 Paris
Ouvert du lundi au samedi 12h à 20h30
TÉL : +33 9 53 92 51 31
MÉTRO : Saint-Sébastien-Froissart, Richard Lenoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *